des cadox et 15 euros gratix

  policiers-gangsters ou gangster-policiers?  Gangsters (Ajoz Films)             Les photos de Gangsters © Cinéphoto.org

Un film d'Olivier Marchal avec Richard Anconina et Anne Parillaud


Sortie en salle le 20 Février 2002

A l'occasion de la sortie du nouveau film d'Olivier Marchal, Gangsters, profitez du commentaire spécial de cinephoto.org...


Un polar-oïd à double face.

  C'est l'histoire d'une garde à vue où les membres d'une unité spéciale de la police cherchent à stopper un trafic de diamants. Jusqu'ici tout va bien... Tout se gâte lorsqu'on ne parvient plus à différencier les super-flics des super-gangsters. Reste alors à trouver qui est qui... Maintenant...tout se complique!

L'on comprend vite les raisons et sentiments de chacun: ce super service n'est qu'une voie sans issue de la police, de la poudre aux yeux qui finit aussi dans les narines. Marchal tend à son ancienne unité un miroir qui renvoit l'image d'une détresse profonde. Meurtres-suicides, gangsters-ripoux, picole-drogues, solitude-amour, sans oublier les 'diams' sont les ingrédients moteurs d'un polar décalé et rythmé. Une confrontation générale aux allures de marmite chauffée à blanc...

Ancien flic de terrain arborant sa connaissance du milieu, Marchal réussit à créer une atmosphère lourde et suintante d'authenticité. Ses flics aux cheveux gras sont taillés à coups de serpe et sont aussi accros à leur service qu'aux excitants. Comme le dit le réalisateur, "être le compagnon du vice fait parfois de vous son esclave".
Pour s'extirper de ce sac de noeuds Anconina débale ses cartouches au rythme des fusillades et distille savamment son talent. La mystérieuse Anne crève à nouveau l'écran par son personnage sincère, explosif et jusqu'au boutiste dans son mal-être.
Pour notre plus grand plaisir, à la vie comme au cinéma, c'est toujours du Parillaud même.

visionnez la bande-annonce
b
a
n
d
e
-
a
n
n
o
n
c
e

Origine du film.
Ancien "flic" d'une brigade spéciale, Olivier Marchal a voulu nous livrer un film-concentré où les ingrédients ont été glanés sur plusieurs années de services.
Drôle de coïncidence: Richard Anconina et Anne Parillaud s'étaient déjà rencontrés, lors du tournage de Le Battant avec Alain Delon. Ce dernier tournait ce film au SRPJ de Versailles, où Olivier Marchal officiait encore et regardait le tournage de son bureau.

Le petit plus à observer: les diamants sont faux bien sûr mais si vous vous demandez "qui est qui", sâchez que Babar est Guy Lecluyse , la voix-off du jeu du même nom et de Motus!

Le scoop: Olivier Marshal tournera bientôt l'adaptation d'une histoire vraie. Nom de code: 36            Les photos de Gangsters © Cinéphoto.org

Les meilleures répliques:
- Vas-y tire, j'ai pas peur de la mort!
- T'as pas peur de la mort et tu fumes des lights? Connard!

- Tu l'aimes? T'es amoureuse? - Oui pourquoi? Ça contrarie tes projets?

- Qu'est-ce tu ferais avec autant d'argent?
- Je ne changerais rien.
- Tu resterais flic?
- Ouais, il ne peut rien t'arriver quand t'es flic!

- Si tu vas en taule c'est à coups de matraques que tu vas te faire enc****!Ça va te changer des VRP que tu dépucelles en 5 minutes dans des hôtels miteux!
- Ils ne sont pas tous aussi rapide que toi!